Supporter, Participer, Propager

DescriptionLuttons contre le trafic de l’ivoire ! votre voix compte !

Depuis ces dernières années, le braconnage des éléphants ainsi que le trafic de l’ivoire n’a cessé d’augmenter. Les chiffres sont alarmants et ne nous ne pouvons rester stoïques face à cette tuerie de masse.

Selon les statistiques, il y aurait un éléphant tué pour son ivoire toutes les 15 minutes dans le monde et entre 25.000 et 50.000 éléphants injustement abattus pour leurs défenses. Le compte à rebours a commencé, et l’Union Européenne reste complice  puisqu’elle refuse d’interdire totalement le commerce de l’ivoire. Des prises de décisions qui mèneront à l’extermination des éléphants si nous ne réagissons pas immédiatement.

De nombreuses expériences menées entre 1999 et 2008 ont démontré que l’autorisation de la vente d’ivoire promulguée par un seul pays laissait croitre à une vitesse affolante le braconnage ainsi que le trafic de l’ivoire. 3 pays sont en ligne de mire et représentent à eux seuls 80% des saisies du commerce illégal d’ivoire : le Kenya, la Tanzanie ainsi que l’Ouganda.

Nous devons rappeler aux « aficionados » de sculptures et autres objets en ivoires que ces décorations proviennent des défenses d’éléphants et que ces dernières ne repoussent pas. Les éléphants se meurent pour des raisons inconcevables !

Ils subissent des atrocités sans nom, l’espèce est en danger et nous continuons de fermer les yeux. Tout cela doit cesser le plus rapidement possible ! Chaque voix compte, et ensemble nous pouvons essayer de faire changer les choses !
Objectifs de la revendication (Améliorer)
Le temps passe et des mesures strictes n’ont toujours pas été prises. Il est impératif qu’une loi promulguée par la commission européenne oblige tous les états membres à interdire le commerce et le trafic de l’ivoire. Une interdiction qui devra être sans dérogations et ceux pour aucun pays.

Les braconniers étant généralement des enfants et adolescents doivent avoir la possibilité de recevoir une éducation sur la nécessité de maintenir en vie les éléphants ainsi que sur toutes les conséquences que cela provoque. Une condamnation doit avoir lieu ainsi que le démantèlement des organisations de trafiquants d’ivoire.

Une prise de conscience qui doit avoir lieu par les « petits » acheteurs, nous pouvons tous être confrontés par l’achat d’objets en ivoire, raison pour laquelle nous devons resté informés.