Supporter, Participer, Propager
Description
Nous avons appris il y a quelques semaines que des journalistes et notamment des journalistes d’enquêtes avaient été mis sur surveillance par les services de police au Québec.C'est intolérable et inacceptable. Des révélations du même ordre ont été mises au jour ailleurs au Canada. Il s’agit d’infractions majeures et inadmissibles qui portent atteinte à la liberté de la presse, mais aussi à la vie privée des personnes concernées. La police de Montréal à même reçu l’autorisation d’une juge pour mettre sur écoute le journaliste de La Presse : Patrick Lagacé. Cela en dit long sur les menaces toujours plus importantes qui pèsent sur la liberté d'expression face à une surveillance toujours plus étroite de nos vies. Dans cette affaire Edward Snowden a mis notamment en évidence la faible surveillance dont bénéficient les services de renseignements canadiens. Mais cela est un problème mondial qui concerne tous les pays qui se disent démocratiques et qui sont supposés faire respecter les libertés individuelles. Comme le souligne Edward Snowden, tous les pays surveillent leurs citoyens, mais« C'est la première fois de l'histoire que c'est technologiquement et logistiquement possible pour les gouvernements de traquer nos vies. Ce n'est pas de la science-fiction, ça se produit maintenant. » Il développe son propos en mentionnant que les outils technologiques qui devaient nous rendre autonomes sont désormais utilisés pour restreindre nos libertés.
Objectifs de la revendication (Améliorer)
POUR LA CRÉATI0N D’UNE AUTORITÉ INDÉPENDANTE CHARGÉ D’ÉTUDIER ET DE SURVEILLER LES AGISSEMENTS DES SERVICES DE POLICES ET DES AGENCES ET SERVICES DE RENSEIGNEMENTS, ET DE LES POURSUIVRE EN CAS D’INFRACTIONS AUX LOIS. SUIVONS LA SUGGESTION D'EDWARD SNOWDEN.