Stratégie du plan d'action SAUVER LES ENFANTS DU TRAVAIL FORCÉ DANS LES PLANTATIONS DE CACAO ET HÉVÉA

- Faire signer cette pétition par le plus grand nombre et la remettre aux Nations Unies et à la direction de l’Unicef en particulier ainsi qu’aux principales ONG qui défendent les droits de l’enfant.
- Interpeller le monde entier sur l’esclavagisme de ces enfants.
- Insister (avec l'aide des ONG) auprès des enfants et de leur famille sur la nécessité et l’importance d’aller à l’école et d’étudier.
- Faire une campagne de lettres auprès de l'Unicef et des ONG.
.

Encore 995 participations pour atteindre 5000
L'objectif de notre action

Changer

Pourquoi une pétition ?

Mettre fin au travail des enfants dans les plantations de cacao, d'hévéa et de café ne Côte D'ivoire et en Afrique.

Contre qui/quoi s'adresse cette pétition ?

Unicef: 3, rue Duguay Trouin. 75282 Paris Cedex 06. France. - Gouvernement de Côte d'Ivoire.

Action demandée

Mettre fin et interdire l'exploitation des enfants dans les plantations.

La pétition

Objet : Mettre fin et interdire l'exploitation des enfants dans des plantations en Côte d'Ivoire et dans le reste de l'Afrique. En tant que citoyens, nous exprimons notre vive indignation face à l’exploitation abusive des enfants dans des plantations en Côte d’Ivoire, mais aussi ailleurs en Afrique. Rassemblons-nous pour faire pression sur ceux qui ont le pouvoir de changer les choses. Mobilisons-nous! Le monde entier est concerné face à cet esclavage moderne sur des mineurs qui ne sont même pas en âge de travailler. Tous les jous milliers d'enfants en Côte d'Ivoire et ailleurs en Afrique sont réduits à des conditions de vie que l'on peut qualifier d'esclavagiste. Ils sont exploités dans des plantations de cacao, da café et d'hévéa afin que ces produits puissent être exportés pour des sommes dérisoires dans de nombreux pays. Ces enfants sont des sacrifiés qui n’apprendront pas à lire et à écrire et voient leur avenir compromis, mais également celui de leur pays. Agissons ensemble avant que les dommages causés à ces enfants ne deviennent irréparables. Il est temps de faire prendre conscience au monde entier que cela existe et qu'il est plus que temps d'y mettre fin. Cette situation est non seulement intolérable, mais une honte pour l'ensemble de la communauté internationale. Ces enfants sont des sacrifiés pour le seul profit et le seul confort d'une minorité d'habitants dans ce monde? Qui sommes-nous pour accepter cela? Voulons-nous vivre dans un monde qui tolère cela et ferme les yeux? Nous avons tous individuellement la réponse à ces questions et nous avons tous le pouvoir d'agir. Il est grand temps que la communauté internationale agisse de manière concrète pour qu'à l'avenir, plus aucun enfant dans le monde ne se retrouve dans des conditions d'esclavages dignes des siècles passés. Comment pouvons-nous encore tolérer cela à notre époque? Le monde entier est totalement indifférent et fait comme si cela n'existait pas. Pourtant, nous sommes tous responsables. Nous consommons ces produits et ces matières premières pour un coût dérisoire parce que des enfants sont exploités dans le seul but de satisfaire le mode de vie égoïste des pays les plus riches. Est-ce digne de pays qui se disent développés? Est-ce cela le monde moderne ? Dans l’attente de votre réponse, nous vous prions de croire, Madame, monsieur en l’expression de nos salutations distinguées.

Encore 122 participations pour atteindre 750
Pourquoi une campagne de lettre?

Écrivons au gouvernement de Côte d'Ivoire aux ONG pour insister sur l’importance d’agir au plus vite pour éradiquer ce phénomène mondial encore trop présent qui est le travail des enfants.

La lettre
Objet : Mettre fin et interdire l'exploitation des enfants dans des plantations en Côte d'Ivoire et dans le reste de l'Afrique. En tant que citoyens, nous exprimons notre vive indignation face à l’exploitation abusive des enfants dans des plantations en Côte d’Ivoire, mais aussi ailleurs en Afrique. Rassemblons-nous pour faire pression sur ceux qui ont le pouvoir de changer les choses. Mobilisons-nous! Le monde entier est concerné face à cet esclavage moderne sur des mineurs qui ne sont même pas en âge de travailler. Tous les jous milliers d'enfants en Côte d'Ivoire et ailleurs en Afrique sont réduits à des conditions de vie que l'on peut qualifier d'esclavagiste. Ils sont exploités dans des plantations de cacao, da café et d'hévéa afin que ces produits puissent être exportés pour des sommes dérisoires dans de nombreux pays. Ces enfants sont des sacrifiés qui n’apprendront pas à lire et à écrire et voient leur avenir compromis, mais également celui de leur pays. Agissons ensemble avant que les dommages causés à ces enfants ne deviennent irréparables. Il est temps de faire prendre conscience au monde entier que cela existe et qu'il est plus que temps d'y mettre fin. Cette situation est non seulement intolérable, mais une honte pour l'ensemble de la communauté internationale. Ces enfants sont des sacrifiés pour le seul profit et le seul confort d'une minorité d'habitants dans ce monde? Qui sommes-nous pour accepter cela? Voulons-nous vivre dans un monde qui tolère cela et ferme les yeux? Nous avons tous individuellement la réponse à ces questions et nous avons tous le pouvoir d'agir. Il est grand temps que la communauté internationale agisse de manière concrète pour qu'à l'avenir, plus aucun enfant dans le monde ne se retrouve dans des conditions d'esclavages dignes des siècles passés. Comment pouvons-nous encore tolérer cela à notre époque? Le monde entier est totalement indifférent et fait comme si cela n'existait pas. Pourtant, nous sommes tous responsables. Nous consommons ces produits et ces matières premières pour un coût dérisoire parce que des enfants sont exploités dans le seul but de satisfaire le mode de vie égoïste des pays les plus riches. Est-ce digne de pays qui se disent développés? Est-ce cela le monde moderne ? Dans l’attente de votre réponse, nous vous prions de croire, Madame, monsieur en l’expression de nos salutations distinguées.