Supporter, Participer, Propager

DescriptionRespectons les enfants, interdisons les autorités de marier avant 18 ans


Je viens d'apprendre ceci par un homme de loi de confiance. 

Le problème avec l'âge légal requis pour se marier est qu'il s'agit d'une disposition de droit fédéral. Le Québec n'aurait pas le pouvoir de rehausser le seuil à 18 ans. Je veux que cette faille dans la loi se referme par respect à l'intelligence des enfants. 

Anciennement, au Québec, il y avait une mentalité qu'un mariage était signe de protection pour une fille. Mais depuis le droit aux études, le droit au travail et l'arrivée de la DPJ. C'est un contrat permanent pour une solution temporaire. Je ne vois pas comment on peut avoir une urgence à un mariage avec les ressources que nous avons. C'est un vestige d'une époque révolue.

La loi n'est pas la justice. Protégeons les enfants, c'est trop jeune et cela n'appartient pas aux autres de décider de leur avenir avant qu'elle soit en mesure de signer légalement ce contrat.  
Objectifs de la revendication (Abolir)
Continuer a sensibiliser les autorités à admettre que c'est une enfant ayant des droits civiles qui la protègent. Un union ne devrait qu'être permis que dans un cadre légal. Un tribunal ne peut légiférer sur le fait que l'enfant est encore un enfant, c'est fondamental de reconnaitre ses droits. 

Conserver l'autorisation légale à modifier les droits civiles d'un enfant qui n'a pas atteint l'âge légale et mature ouvre la porte à l'abus. La loi du mariage pour les enfants contreviens à la loi de la protection de la jeunesse. 

- Proposer un porte-voix pour toutes les femmes qui ont vécu cette situation : dévoiler votre histoire pour sensibiliser !

- Enrichir le système éducatif sur ces questions de droits et libertés. Éveillez les consciences !