DescriptionL'onu doit créer très vite une monnaie mondiale écologique, le crocus !

La période que nous vivons est cruciale !
Si nous ne faisons rien, la trajectoire de l'aventure humaine risque d'aboutir très vite à la multiplication des famines, des guerres, épidémies et migrations de masse. Elle est porteuse d'une issue fatale à un horizon très proche.
Il faut tout à la fois sauver le climat, nourrir l’humanité, préserver la nature, et redonner de l'espoir aux femmes et aux hommes par-delà les frontières.
Nous, peuples de la Terre, allons agir auprès des instances internationales (ONU) pour obtenir rapidement la mise en place d'un outil qui soigne la planète au lieu de la détruire.
Objectifs de la revendication (Améliorer)
Ensemble, par cette pétition de très grande ampleur, nous demandons la création d'une monnaie complémentaire mondiale écologique indexée sur la biomasse vivante des terres émergées, le Crocus.
Son mécanisme est simple. Tout pays volontaire reçoit des crocus. Les scientifiques mesurent l'augmentation de la biomasse. Chaque personne impliquée dans l’accroissement de la végétation saine (ni OGM ni monoculture) perçoit des crocus.
C'est un nouveau dialogue entre l’économie et l’écologie, entre la Monnaie qui nous relie et la Vie qui nous anime et nous nourrit.
Une monnaie complémentaire commune donnera enfin à l'humanité une vision positive et claire de l'avenir. Pourquoi ? Parce qu'elle est basée sur les valeurs les plus précieuses :
- les grands équilibres de l'écosystème global de notre planète (cycles de l'eau, du carbone, de l'azote, du phosphore, autorégulation du climat par l'océan et les flux atmosphériques...),
- l'écologie et la biodiversité, à la fois dans les espaces sauvages et au sein des parcelles agricoles (agrosystèmes sains, sols préservés et constamment enrichis grâce à l'agriculture paysanne, l'agroécologie, l'agroforesterie, la permaculture...).
- l'intelligence, le savoir scientifique, l'astuce technique (mise en commun des données d'observation, supercalculateurs, satellites...), pour peu que ces qualités soient mises au service du bien commun,
- la coopération et la coordination humaines sous l'égide de l'ONU, pour enfin "faire famille humaine".