Supporter, Participer, Propager

DescriptionCanada ou torture: on doit accueillir les anges gardiens d'edward snowden

Edward Snowden: "Ils pourraient être arrêtés à tout moment, les enfants séparés de leurs parents, et les familles renvoyées où ils risquent d’être torturés. S'il vous plaît, appelez le ministre de l'immigration au Canada (1-613-995-0777). Si nous attendons, nous nous demanderons tous pourquoi nous n'avons pas fait plus."


En 2013, alors qu’Edward Snowden révélait au monde l’illégale surveillance de masse à laquelle se prêtait la NSA, trois familles démunies de réfugiés l’ont aidé à demeurer en sécurité à Hong Kong.

Ajith, Vanessa et sa fille Keana, Nadeeka, Supun et leur fille Sethumdi sont l’improbable groupe de héros qui ont protégé Snowden alors que l’ensemble de l’appareil de renseignement américain était à ses trousses.

Malgré qu’ils vivaient dans l’un des quartiers les plus démunis de Hong Kong avec à peine de quoi se nourrir, ces familles ont accueilli Edward Snowden et l’ont protégé.

Aujourd’hui, les anges gardiens de Snowden ont besoin de notre aide. Le 12 mai, Hong Kong a rejeté leurs demandes d'asile. Ils pourraient être déportés à tout moment au Sri Lanka et aux Philippines, les pays qu'ils ont fuis il y a des années et où ils risque d’être emprisonnés, torturés ou tués.

Pour les réfugiés, un organisme sans but lucratif, a déposé une demande de parrainage de ces réfugiés au Canada, l'un des rares pays où ils peuvent immigrer. Nous demandons au ministre Hussen d'expédier le processus pour amener ces héros au Canada
Objectifs de la revendication (Changer)
TOUS ENSEMBLE, appelons le ministre de l'immigration du Canada Ahmed Hussen (1-613-995-0777) mardi le 23 mai. Edward Snowden: "Si nous attendons, nous nous demanderons tous pourquoi nous n'avons pas fait plus." Nous devons les protéger!

Les anges gardiens d'Edward Snowden sont 7 réfugiés du Sri Lanka et des Philippines qui l'ont abrité à Hong Kong. Leurs demandes d'asile à Hong Kong viennent d'être rejetées. Ils pourraient être déportés à tout moment aux pays qu'ils ont fuis il y a des années et où ils risque d’être emprisonnés ou torturés.

Ils ont fait demande pour venir au Canada, l'un des rares pays où ils peuvent être en sécurité. Nous demandon à Ahmed Hussen, ministre de l'Immigration du Canada, d’accélérer le processus pour amener ces héros au Canada.