DescriptionPétition pour dénoncer la torture de zakaria moumni

En 1999, Zakaria Moumni, originaire du Maroc, devient champion du monde de kick-boxing. Il revendique un droit légitime au sein du ministère marocain et c’est le début de l’enfer pour ce jeune champion.  Signons la pétition en soutien à Zakaria Moumni pour que justice soit faite !

Devenu la fierté du Maroc, Zakaria demande à la suite de son titre un poste de conseiller ou d’éducateur sportif  au sein du ministère de la Jeunesse et des Sports ; un privilège accordé par décret royal à chaque champion sportif.  Sauf que Zakaria Moumni était dans le viseur du royaume marocain pour avoir dénoncé la corruption au sein de la fédération marocaine de boxe et donc, de manière générale, au Maroc.

En septembre 2010, Zakaria Moumni, résidant alors en France, se rend au Maroc. Il est alors raflé par la police secrète du royaume à l’aéroport de Rabat et est conduit au centre d’interrogatoire de la ville de Témara, l’un des plus radicaux du pays.

C’est là que la torture a commencé ; forcé de rester nu, il sera battu, torturé à l’électricité, empêché de dormir, maintenu à genou ou encore ligoté à une chaise tout en étant privé de nourriture. Torturé par son pays natal et oublié de la justice française, sa terre d’accueil !

C’est sans la présence d’un avocat et lors d’un procès expéditif que Zakaria Moumni est accusé d’escroquerie. Deux personnes auraient formellement porté plainte contre lui. Or, les deux plaignants en question n’étaient pas présents lors des audiences et ont tous deux été introuvables durant toute la durée du procès. Un véritable coup monté mené par les services secrets marocains dont les ficelles sont tirées par le « Prince des Croyants » Mohammed VI.

Sous la pression de ses tortionnaires, Zakaria Moumni finira par signer des aveux les yeux bandés et sera condamné à 30 mois de prison. Il sera le codétenu d’une cinquantaine de personnes dormant dans la même cellule où on lui servira une seule ration d’eau par jour. 

18 mois plus tard, Zakaria est subitement gracié par le roi Mohammed VI. Un émissaire du souverain lui propose alors de l’argent contre l’assurance que le jeune athlète ne porte plus jamais atteinte à la réputation du roi Mohamed VI. Il lui est aussi imposé de ne pas porter plainte contre les bourreaux qui l’ont torturé durant ces longs mois d’enfer. En effet, Zakaria Moumni avait reconnu le chef de la police du roi.

De retour en France, Zakaria Moumni entame des procédures judiciaires durant lesquelles son enlèvement sera prouvé. Durant ce temps, il sera victime d’intimidation et de menaces de mort. En 2016, il échappe à une  tentative d’assassinat.

Ne se sentant plus en sécurité en France le jeune homme a décidé de demander l’asile politique au Canada.

Nous devons protester pour que justice soit rendue à Zakaria Moumni ! Ses tortionnaires doivent être inculpés et la justice française doit le soutenir coûte que coûte dans cette affaire ! Signons la pétition en soutien à Zakaria Moumni pour que son histoire fasse écho dans le monde entier, lui qui a simplement dénoncé la corruption !
Objectifs de la revendication (Améliorer)
La pétition a pour objectif de soutenir Zakaria Moumni et de dénoncer la torture exercée au Maroc, mais aussi de partager cette histoire ainsi d’obtenir justice et sécurité pour ce jeune boxeur.

Nous ne pouvons rester de marbre face aux exactions ayant lieu Maroc, un pays dont le dirigeant est souvent accueilli à bras ouverts par ses homonymes européens. Nous ne pouvons cautionner cette injustice et c’est pourquoi nous devons être nombreux à soutenir et protester pour la cause de Zakaria Moumni !